C SERIES: Couillard part en guerre contre Boeing

Philippe Couillard part en guerre pour défendre Bombardier. 

Il qualifie la plainte de Boeing d'attaque contre l'industrie aérospatiale québécoise.

Le département américain du commerce a suggéré des droits compensateurs de 220 % sur les 75 appareils de la série C vendus au transporteur américain Delta Airlines.

En réponse, le premier ministre demande à Ottawa de ne pas donner un pouce à Boeing.

Les Québecois ont investi 1,3 milliard dans la C Series.

Un débat d'urgence aura lieu à l'Assemblée nationale.

Voici un résumé des propos du premier ministre en point de presse ce matin.

Trudeau coupe les ponts

À la suite de l'annonce d'hier, Justin Trudeau a immédiatement annulé une commande d'avions de chasse à l'avionneur américain. 

Pas question pour lui de faire affaire avec une compagnie qui attaque des emplois canadiens. 

Le Royaume-Uni menace également Boeing de représailles. 800 travailleurs dépendent de l'usine Bombardier en Irlande du Nord.

L'action de Bombardier a perdu 10 % à l'ouverture des marchés ce matin.

On verra si cette décision aura un impact sur les négociations de l'ALENA qui se poursuivent aujourd'hui.